La norme BBC

La norme BBC

Les BBC ou les  Bâtiments à Basse Consommation d’énergie est une nouvelle forme de construction immobilière, qui sont  encore moins nombreux sur le marché, mais qui est déjà rencontré un peu partout dans les médias. Ce sont des constructions neuves dont la consommation d’énergie primaire pour les chauffages, ventilations, et les éclairages du bâtiment ne doivent pas dépasser les 80% de la consommation normale. Ces normes sont encadrées par des auxiliaires de justice. Dans le cas du non respect de celles-ci, des professionnels du droit comme la SCP Biran Audibert pourraient être mandatés pour gérer l’affaire en cours.

La norme BBC en France

En France, la consommation d’énergie dans les bâtiments à Basse Consommation d’énergie dépend des régions où ils sont implantés.  Comme à Paris qui est une ville moins ensoleillée, la consommation d’énergie peut augmenter jusqu’à 65kWh/h  tandis que à Marseille qui est un endroit où il fait fréquemment beau, la consommation d’énergie est à peu près de 40kWh/h. Ainsi, cela dépend du temps qu’il fait le plus souvent.

norme-bbc.jpg

Les BBC ou Bâtiments à Basse Consommation d’énergie présentent divers avantages puisque les acheteurs de ces nouvelles constructions immobilières auront une réduction des impôts du prix du bien de 13%. Aussi, la norme BBC permet d’avoir une exonération pendant cinq ans de la taxe foncière sur les propriétés bâties de 50 à 100%.

Principe de fonctionnement de la norme BBC

En effet, la norme BBC s’applique en premier lieu pour les nouveaux  bâtiments à usage scolaires ou professionnels, pour les bâtiments d’accueil de la petite enfance et aux logements des zones prioritaires de rénovation urbaine. Mais depuis le début de l’année 2012, cette norme s’applique pour les nouveaux bâtiments à usage d’habitation.

immeuble-basse-consommation.jpg

Pourtant, les architectes et les grands investisseurs qui se lancent pour la construction de ces bâtiments à basse consommation d’énergie ont constatés que le prix de la construction de ces immobilières augmente de 8 à 12% que celui des bâtiments normaux. Mais cela ne les empêche pas d’y travailler puisque le résultat est à long terme et économique, très pratique et visant à aider les clients à faire des économies.